Les musiciens - Portrait de Philippe Grancher

Philippe Grancher est nè en 1956. Il commence le piano vers l'âge de 12 ans, et la guitare vers 16 ans.
Il devient musicien à partir de 1973, et depuis pratique les deux instruments indiffèremment. Vers 18 ans, il commence par faire de la musique "planante" avec les premiers synthètiseurs. Il joue entre autre avec Cyrille Verdeaux ("Clearlight Symphonie" chez Virgin ) ou le violoniste Didier Lockwood.


Deux disques sont sortis dans les annèes 75-76, et font depuis l'objet de rèèditions, notamment en Italie. Mais dèjà PG aime surtout le Blues et le Rock and Roll. En fait, d'ailleurs, il n'ècoute que ça et il faut reconnaître que dans les années 70 / 80, ils étaient peu nombreux à connaître, jouer et aimer le blues. Il a du reste collaborè à la revue "Soul Bag" pendant quelque temps au début des années 80.

"Les musiciens que je prèfère sont Jerry Lee Lewis et Professor Longhair pour le piano, et Albert King, Otis Rush, Andrew Brown et Fenton Robinson pour la guitare. Je les ai beaucoup copiès au début, comme tous les dèbutants, mais je crois (et j'espère) qu'au fil du temps j'ai fini par acquèrir mon propre style." Voilà ce qu'il déclare au journal "Guitarist" (Nov 97).

PG a jouè ou jammé, entre vingt et trente ans, avec des tas de gens diffèrents : Vincent Bucher, Amar Sundy etc. Il joue du piano sur l'un des disques du guitariste Alain Giroux, produit par JJ Milteau. Il a aussi accompagné des vieilles gloires du Rock, comme par exemple Vince Taylor. Il a ègalement jouè du piano sur des vieux Charlots et films muets (plus de douze heures de programme au total) qui passent et repassent sur le câble dans le monde entier.

Vers trente ans, PG décide d'arrêter la musique. Les années passent...

Heureusement, PG sort son premier disque de blues à l'âge de 40 ans, en 1996 ("The Atomic Sound" distribution MSI, Monster 101). L'accueil critique est excellent et à la suite de ce disque, PG se remet à tourner avec Clément Duventru à la batterie et Patrick Desche à la basse.

Son deuxième disque de blues paraît en 1999 ("Blues + Jazz = Rock and Roll" distribution Socadisc), avec les mêmes musiciens que sur le 1er disque et uniquement des compositions originales.

Son 3eme disque (Attack of the Atomic Guitar, Distribution Socadisc) fut enregistré avec : Nico Wayne Toussaint / Harmonica ; Fred Clayton / Bass ; Chris Bayley / Drums ; Gulliver Alwood / Saxophone.

Son 4ème CD est sorti en 2006, et enregistré avec entre autres Fred Chapellier à la 2ème guitare et Kim Yarbrought à la basse. Contrairement aux trois premiers, il n’est constituè pour l’essentiel que de reprises. Il sera salué par toute la presse blues (« Un génie de la six cordes » Joël Bizon, Blues and Co « Il nous régale de solos classiques et personnels tout à la fois » Christophe Moreau, Soul Bag).

Durant tout ce temps Philippe Grancher joue dans de nombreux endroits importants et festivals :
Le Triton (Paris)
Le Petit Journal Montparnasse (Paris)
L’Espace Blues (Paris)
L’entrepont (Issy)
Festival de Blues de Bagneux (Dècembre 2004)
Festival de Blues de Thouars (2002)
Festival de Jazz de Crèteil (2000)
Festival de Musique improvisée de La Colle sur Loup (2005)
Festival de Musique de la NO de Pèrigueux (Août 2005 et 2006)

Au moment où sort son 3ème disque, et tandis qu’il assure la programmation blues du Club Drouot à Paris, Philippe Grancher rencontre Yannick Laguide : il fonde alors le groupe PG and his G-Men avec lui, ainsi qu’avec le toujours fidèle Clément Duventru (Batterie) qui est son batteur depuis 30 ans ! Yan Laguide quittera finalement le groupe en 2013 pour fonder un groupe de Hard rock. Il est dorénavant remplacé par Christophe Garreau, probablement un des meilleurs bassistes de blues en France.
Le groupe a inclus de nombreuses personnalités amies avant de trouver son guitariste définitif, Jérémie Tepper. Citons les guitaristes Stan Noubard Pacha, Lionel Riss, Mister No, Mike Ravassat, qui tous ont accompagné le groupe durant de longs mois.
PG & His G-Men tourne partout en France et participe à de nombreux festivals, dont Cognac Blues Passion, la nuit du Blues de Mennecy, Grésiblues, etc. Par ailleurs, il est l'invité régulier de clubs de jazz prestigieux tels que le Sunset à Paris, ou encore le Petit Journal Montparnasse. Philippe Grancher a été longuement interviewé dans le prestigieux magazine SOUL BAG, par Christophe Morot, en Novembre 2012.

Voir le détail de son matériel...